© Listes PP 2019

 

Les listes PP – PROVINCE PARIS POUR LE GALOP FRANÇAIS rassemble des propriétaires et
des éleveurs de pur-sang, AQPS et anglo-arabes, hommes et femmes de terrain qui ont
souhaité se rassembler autour d’une vision commune des courses et de l’élevage et autour
de valeurs fortes :

 


La pyramide des allocations : Une base forte pour un modèle performant


Le sport permet de consacrer les meilleurs et le sport hippique n’échappe pas à la règle. Oui,
les courses permettent de sélectionner les meilleurs dans chaque spécialité, pour chaque
génération. La qualité de l’élevage français est pour partie assise sur l’aspect rigoureux du
processus de sélection.

 

Pour autant, le sommet de la pyramide constitué par les meilleures épreuves –tant en plat
qu’en obstacle- ne peut exister s’il n’est soutenu par une base solide qui permet aux chevaux
les plus nombreux de s’affronter, de démarrer le premier étage de la sélection mais aussi
d’assurer l’indispensable financement de la filière. Sans une population nombreuse de
chevaux dans nos compétitions, c’est l’ensemble de la filière qui s’effondre. Sans éleveurs et
sans propriétaires pour faire naître ces chevaux et les entretenir, c’est l’ensemble du modèle
qui serait en panne.
La répartition des allocations doit donc rechercher un équilibre juste et qui permet à la base
de jouer son rôle.

Province : Aménagement du territoire et ancrage de la culture courses

Non, le nombre et la diversité des hippodromes n’est pas un poids mais un atout
considérable. Sur les hippodromes de province naissent les vocations de propriétaires,
d’éleveurs, de jockeys. Sur les hippodromes de province bât le cœur des courses. Instrument
de promotion et instrument de lobbying, le maillage territorial doit être valorisé !

L’Obstacle : Un levier de croissance indispensable

 

 

 

 

 

 

 

 

La discipline de l’obstacle est souvent mise à mal par ceux qui voudraient concentrer vers le
plat l’essentiel des ressources. Or l’obstacle est la meilleure porte d’entrée pour beaucoup
de propriétaires qui, outre la passion, savent que le niveau d’investissement nécessaire est
plus raisonnable, pour beaucoup de turfistes qui plébiscitent l’aspect spectaculaire des
steeple-chases et des cross. Le 2/3 – 1/3 qui garantit un équilibre des allocations entre le
plat et l’obstacle ne doit plus jamais être remis en cause

Pouvoirs publics : Vers un accord de long terme gagnant-gagnant

 

 

 

 

 

 

L’organisation des courses fonctionnent sous la tutelle de l’Etat et notamment des
ministères de l’Agriculture et du Budget. L’Etat ne doit pas être un censeur de notre
organisation mais un partenaire. Il est le premier bénéficiaire des prélèvements sur les jeux.
Son intérêt comme le nôtre réside nettement dans la croissance du PMU. A nous de le lui
faire comprendre et de travailler à un accord pluri annuel ou l’Etat comme l’Institution des
Courses seront gagnants.

Les listes PP – PROVINCE PARIS POUR LE GALOP FRANÇAIS sont composées de propriétaires
et éleveurs indépendants ou issus des associations PP et APPE (les Permis d’Entraîner) ainsi
que des passionnés de l’Obstacle. Ces listes rassemblent des propriétaires et éleveurs des
différentes races de chevaux de courses, pur-sang, AQPS ou Anglos

  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon